theophraste

Quelques Jalons

Jeudi 11 Octobre 2012

Qu'est-ce que la technologie Design Objet ?

Quelques jalons

 


- 1994 : création du Réseau Théophraste

- 1995 : Lors de son assemblée générale de Tunis (Tunisie), le réseau décide d’organiser chaque année une université d’été à l’intention des étudiants des centres membres du réseau.

- Avril 1996, le Réseau devient un des réseaux institutionnels, membre titulaire, de l’Agence universitaire de la francophonie (AUF), ex-Aupelf-Uref.

- septembre 1996 : Vingt-deux étudiants de dix nationalités différentes se réunissent dans les locaux de l’ESJ à Lille (France) pour la première université d’été de Théophraste, sur le thème du multimédia.

- 1997 : La deuxième Université d’été se déroule à Louvain-la-Neuve (Belgique), dans les locaux de l’université catholique de Louvain, du 15 au 27 septembre. Au programme : la réalisation d’un quotidien sur Internet. Dix-huit étudiants y participent.

- septembre 1997 : Sommet de la Francophonie de Ha Noï (Viet Nam). Couverture du sommet avec six étudiants des centres membres du Réseau.

- avril 1999 : Une session de formation « gestionnaires de presse » a eu lieu, en avril 1999, à l’intention de plusieurs journaux de l’Afrique de l’Ouest, en partenariat avec la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication du Bénin

- 1999 : Le réseau parraine la publication du « Journalisme à l’heure du net », de Pascal Lapointe, Presses de l’université de Laval, Québec, sous la responsabilité du Centre d’études sur les médias.

- 1999 : assemblée générale à Moncton,

- 2000 : édition de la version francophone du CD-Rom « Tomorrow’s News » (la salle de rédaction du futur), avec l’Ifra.

- mars 2001 : Vingt-cinq participants de 12 centres suivent le séminaire « gestion des médias en presse écrite » organisé à Tunis (Tunisie).

- 2001 : célébration du Xe anniversaire de l’Année francophone internationale (AFI) à Paris (France). Contribution du Réseau sur « l’espace médiatique francophone

- février 2002 : séminaire international « Médias et déontologie », à Tunis (Tunisie) et participation à la réunion du Réseau mondial des écoles de journalisme Journet, ms en place par l’Unesco.

- 2002 : lancement d’un programme de mobilité/solidarité pédagogique : le réseau prend en charge le voyage d’un formateur, le centre d’origine son salaire et le centre qui l’accueille son hébergement. Une demi-douzaine de sessions seront organisées suivant ce principe et notamment sur « l’information locale en presse écrite » et « les aspects éditoriaux de l’information », au Maghreb.

- 2002 : séminaire de formation de formateurs à Clermont-Ferrand (France) avec quinze formateurs de douze membres du réseau.

- 2003 : participation au colloque « Francophonie en Amérique » à Québec (Canada) : colloque international sur « la sélection des (futurs) journalistes » et université d’été avec une quinzaine d’étudiants qui réalisent un magazine de douze pages : « Franco-fil ». Trois nouveaux membres sont accueillis (Sarajevo, Antananarivo et Chisinau) et cinq sont suspendus pour défaut de paiement.

- 2003 : Le Réseau s’engage sur une procédure de certification qui permettrait à des centres de demander et obtenir un "label" international. Après un double parrainage et la réponse à plusieurs critères obligatoires (sur les moyens pédagogiques et matériels, la sélection, la reconnaissance...), toute école de journalisme qui en ferait la demande officielle pourrait ainsi recevoir le "label Théophraste".

- 2006 : assemblée générale du Réseau Théophraste à Bucarest, en marge du Sommet de la Francophonie.

- Janvier 2007 : premières missions de certification des centres membres du Réseau, à Dakar (CESTI) et à Paris (IPJ).

- Novembre 2007 : assemblée générale du réseau à Paris et élection d’un nouveau bureau.Quelques 


Quelques Jalons

Pascal GUENEE

Les News

Flux RSS

Inscription à la newsletter